Pasq.fr

Parce-qu'il y a forcément du sens à tout ce bordel !

Comparatif Umap – MapContrib

Rédigé par Alain 2 commentaires
umap mapcontrib comparatif

Pour cet article, je vais partir d’une situation imaginaire pour faire une étude de cas. Imaginons que je sois technicien SIG dans une collectivité [pour la bonne blague, noter que cela fait plusieurs fois que l’on me refuse ce type de poste], et que l’on me demande de mettre en place un moyen simple de diffuser de l’information.


Pour changer des poteaux incendie, des boîtes aux lettres et autres défibrillateurs, partons sur de l’info touristique, voire militaria en diffusant les emplacements des bunkers et autres forts des alentours, en l’occurence, puisque c’est pas loin d’ici (enfin pour moi) de la Rade de Brest (29). Comme il s’agit là que d’un exemple fictif, vous aurez compris que le but est de tester plusieurs solutions que vous puissiez transposer à votre cas.

Que choisir ?

Devant un cahier des charges aussi simple, quelles sont mes solutions ?

— la classique carte à télécharger en PDF ou à distribuer en papier.

Avantages : nous pouvons faire de très jolies choses et même faire par un infographiste, elle est disponible sans connexion ou même appareils électroniques si vous passez à l’OT (Office du Tourisme).

Inconvénients : dès qu’il y a le moindre changement, la carte est à refaire. Le coût qui fait que la mise à jour a lieu 1 fois par an voire beaucoup plus.

— une carte sur un site sur un serveur QGIS, geoserver, ou un export style qgis2web et tous les autres outils pour faire de la webmap

Avantages : En ligne donc dynamique (zoom, déplacement, liens…), simple à intégrer, maîtrise de l’information puisque les sources sont fournies ou contrôlées, généralement, par le créateur de la carte. Peut fournir facilement la même base pour une carte papier.

Inconvénients : la mise à jour passe souvent par la génération de nouveau fichier, demande une mise en place qui peut être fastidieuse pour personnaliser (parfois du code) et donc pas accessible à tout le monde. — faire appel à une boîte qui vous fournit tout ça avec des solutions à eux, on retrouve alors le même type de cas que dans le point précédent, la difficulté de la mise en place en moins, le coût certainement en plus.

— s’appuyer sur des solutions gratuites, raisonnablement simples à utiliser et permettant une diffusion et une participation des utilisateurs. Vous aurez compris au titre que c’est cette solution que je vais explorer.

Sources

Dans tous les points précédents, le vrai problème est finalement la source de l’information, et de sa mise à jour.

J’ai cherché (mais pas trop) et je n’ai pas trouvé de base des bunkers ou des forts, surtout une si grande surface. Je peux donc répertorier cette donnée à grand renfort d’enquête de terrain et/ou de question, ressaisir des plans existants dans les communes ou … Heureusement, les sites des passionnés sont là, et surtout OpenStreetMap, en couplant les deux, on fait juste des miracles.

Ma base de travail sera donc les données d’OSM. L’idée sous-jacente étant dans le même temps d’impliquer les asso locales, les amoureux du patrimoine, pour le développement des données et informations, de leur fournir une base réutilisable et d’avoir une carto toujours à jour pour promouvoir ce type de tourisme sur le secteur. Du gagnant-gagnant en quelque sorte.

Passons à la pratique.

Je résume :

  • faire ressortir les bunkers et forts du secteur,
  • Ne pas se prendre la tête sur les données,
  • Faire que des non férus d’informatique puissent utiliser/maintenir les données.

Première approche

Umap est LA référence pour ce genre de travail et pour tous les utilisateurs OSM. Mais MapContrib est quand même très sympa à utiliser.

Petit tableau de 2 ou 3 fonctions pour commencer cette comparaison (ou presque, car rien n'est vraiment "scientifique").

 

Umap

MapContrib

Connexion

Github (R.I.P.), Bitbucket, Twitter (?), et évidemment OpenStreetMap

OpenStreetMap

interface

Interface personnalisable (affichage ou non de certains boutons)

non

Fond de carte

24 – sélectionnables

+ fond personnalisable

20 – sélectionnables

partage

Lien direct, embed, données téléchargeables

Lien direct, embed

emprise

emprise limitable (box)

Emprise (distance) + zoom

Affichage info

 

Infobulle, modal, colonne

Format des info

?

Markdown dans bulle

Format d’import de couche

Overpass, osm, geojson, gpx, csv, umap, georss, kml

Overpass, geojson, gpx, csv

Dessin (il faut être connecté pour les deux)

Point, ligne, multipolygone

Point avec tag personnalisable

divers

Diaporama possible, modif sur iD ou JOSM…

Carte traduisible (français, anglais, italien)

Bon soyons clair, je ne vais pas tout détailler, d’un point de vue fonctionnalités, Umap est largement au-dessus mais MapContrib.

Umap : 1 point

Chargement des données

Overpass

Pour avoir des données dynamiques et pas simplement les pastilles posées, je vais utiliser des requêtes overpass.

Exemple pour les bunkers sur overpass :

overpass

[out: json][timeout:25] ;
(node[“building”=“bunker”]({{bbox}}) ;
way[“building”=“bunker”]({{bbox}}) ;
relation[“building”=“bunker”]({{bbox}}) ;) ;
out body ;
>;
out skel qt ;

requête overpass mapcontribPour MapContrib, il suffit de copier-coller le texte dans la fenêtre prévue pour cela dans la gestion du calque.

Pour Umap, dans la gestion du calque, il faut saisir l’url simplifiée (astuce pour moi : je n’utilises copier le lien dans les export overpass -requête- compact ) et choisir le format.requête overpass Umap

MapContrib : 1 point

Pour en ajouter ou modifier

Sur Umap, vous pouvez créez un nouveau calque ou utilisez un calque existant, pour lequel sont définis les élèments par défaut. On peut ajouter des points, lignes ou polygones, personnaliser chaque élèments et exporter… Pour MapContrib, on peut créer que des points avec des tags prédifinis type OSM (ou pas). ATTENTION, en faisant les tests, j’ai créé des points directement dans OSM, sans tags ou complétement n’imp. De plus, je n’ai pas trouvé comment supprimer ces points créés dans mon thème. J’ai été obligé de supprimer le thème et de le recréer ! Même si la prédéfinition des points est super intéressante, le fait qu’il soit envoyé directement à OSM sans phase de validation est juste dangereux, je trouve. De plus, pour la limitation aux seuls points, je suis obligé de dire :

Umap : 1 point

Rendu de carte

D’un point de vue rendu, ma préférence va vers MapContrib qui affiche une épingle sur les polygones et facilite leur vision. Peut-être que la fonctionnalité existe sur Umap, mais je n’ai pas trouvé (et pas trop chercher, n'hésiter pas à donner la soluce en commentaire).

Voir en plus grand

Voir en plein écran

Umap a l’inconvénient de ses avantages, on peut vraiment affiner les réglages au risque de s’y perdre.

Tout ceci est une affaire de goût personnel, et finalement ils sont très proches.

Par contre sur la version mobile, j’ai des barres qui ne disparaissent pas sur MapContrib (recherche ville) sans doute des optimisations en cours de résolution, à contrario, les boutons Umap et la minicarte gagneraient à disparaitre sur petit écran.

mapcontrib sur mobile

mapcontrib sur mobile

[umap sur mobile

umap sur mobile

Mais comme je suis partial, je dirais : égalité

Autres

Recherche de carte

En terme de recherche et de chargement, même si ce test n'est pas vraiment significatif car purement improvisé, je mets le Gif, mais pas de différence notoire. Vous noterez très peu de thème sur les bunkers... recherche sur Mapcontrib, Umap

recherche sur Mapcontrib, Umap (cliquer pour voir en grand, dsl pour les sauts)

La doc. utilisateur

Pour Mapcontrib, on retrouve la doc, très orientée mobile, je trouve, sur  https://wiki.openstreetmap.org/wiki/FR:MapContrib Pour Umap, la doc et les tuto sont plus nombreux, normal plus connu, à retrouver sur https://wiki.openstreetmap.org/wiki/FR:UMap

Installer son propre serveur

Les deux sont opensources, et donc vous disposez de tous les éléments pour l'installer sur votre serveur. Mais j'avoue ne pas être suffisamment aguerrie pour tenter des installations (et je ne suis pas sûr que mon nouvel hébergeur me le permette). Perso, il me manque dans les 2 cas des conseils d’installation sur un site consultable, mais cela est plus à imputer à mon incompétence qu'au document. Je vous donne quand même l'avis d'un pur amateur. MapContrib sur Github : Une image Docker est fournie, ainsi que les sources, avec docker, c'est simple, à part Docker pas besoin d'autres dépendances. Umap sur Github : son déploiement basé sur le framework python Django, est plutôt simple.

égalité une fois de plus.

Conclusion

Soyons pragmatique, Umap de par ces fonctionnalités, son développement, ces possibilités, son utilisation plus universel, reste le roi.

Toutefois, pour une raison obscure que je ne m'explique pas, j'ai un faible pour MapContrib, malgré ces défauts (la validation des modifs avant envoi à OSM est indispensable). La différence vient du fait que l'on créé une carte vraiment thématique voir mono-thématique et que l'on oriente le contributeur en lui permettant de saisir des points prédéfinis.

Ainsi pour mon idée de départ de présentation de bunkers et des forts dans la rade, je pense que je choisirai MapContrib, mais en restant prudent sur la création de points. MapContrib est récent (2 ans, si j'ai bien vu) mais devient, amha, incontournable. Bravo à ces concepteurs !

Et comme d'habitude, commentez, partagez, dîtes-moi où je me suis trompé ou si vous êtes d'accord...


Apparté OpenStreetBrowser : j'ai hésité longtemps à inclure OpenStreetBrowser dans cet article mais sa finalité n'est pas tout-à-fait la même. Je fais juste une digression pour parler de ce site (et de son code installable) car cela me semble une alternative très intéressante pour une collectivité. En définissant des catégories et en personnalisant, on peut créer un vrai site qui recouvre toutes les infos essentielles sur un secteur. Ne vous laisser pas tromper par le coté un peu brut, c'est un vrai concentré de fonctions intéressantes. Si vous insistez en commentaires, je ferais peut-être un article spécifique.

2 commentaires

#1  - Guillaume a écrit :

Merci pour cette agréable lecture 🙂

Juste pour complément, avec MapContrib on peut aussi :
– télécharger les données affichées
– supprimer des points
– limiter les zooms et déplacements

On essaiera de corriger l’aspect sécurité de la contribution dans la prochaine version 😉

Répondre
#2  - Alain a écrit :

Merci du commentaire et du boulot fait sur MapContrib.
Je veux bien en MP ou ici la méthode pour télécharger les données et supprimer les points, parce-que j’ai bcp chercher mais pas trouvé. Je corrigerai l’article.
Le déplacement et les zooms, c’est dans le tableau dans ce que j’appelle « emprise ».
Merci

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot hxeih ?

Fil RSS des commentaires de cet article