départements en gris

Petit exercice de cartographie (2)

Cet article est le n° 2 sur 4 dans la série : Carto séisme

Suite de la partie 1, si vous avez suivi le précédent article, vous avez une carte de France avec des points d’emplacement des séismes. Alors continuons

Mise en forme des points « séisme »

Taille

Le but est de pouvoir moduler la taille des points représentants les séismes en fonction de leur importance (magnitude) sur l’échelle de Richter. Cela tombe bien dans le fichier du RéNass, y’a une colonne Magnitude (c’est bien foutu quand même…).

1 – Ouvrir les propriétés de votre couches des séismes français (seisme_f, chez moi), vous êtes normalement sur « symbole unique »

symbole unique
symbole unique

2- Allons chercher l’assistant taille (2) , qui est caché au fond du menu déroulant (1) permettant la saisie des expressions pour la taille.

Assistant taille des symboles uniques
Assistant taille des symboles uniques (n’oubliez pas que vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir)

3- vous avez une fenêtre de dialogue qui s’ouvre. Il faut donc choisir la colonne « magnitude » ( ou field_5 pour ceux qui n’ont pas renommer proprement les champs comme indiquer dans la partie 1, grrrr, pas bien) et perso, je prends rayon pour avoir une différence bien marquée entre les valeurs.

assistant taille
assistant taille vide
assistant taille resultat
assistant taille resultat

4- cliquer sur OK, puis « appliquer » de la fenêtre « propriétés » et wow, des points de différente taille

Taille des points en fonction de la magnitude
Taille des points en fonction de la magnitude

Couleur

Et pour ajouter un niveau d’information supplémentaire, nous allons indiquer les séismes « profonds » par une couleur. Mais, comment faire pour avoir des couleurs et de la taille dans les propriétés QGIS ?

1 – Toujours dans la fenêtre propriétés de la couche des séismes français, prenons « gradué » dans le style

propriété séisme
propriété séisme – style -gradué

2 – Optons pour le champs « profondeur » (ou field_7 pour ceux qui n’ont pas renommer proprement les champs comme indiquer dans la partie 1, grrrr, toujours pas bien)

colonne profondeur (ou field_7)
colonne profondeur (ou field_7)

3- Limitons-nous à 2 classes (en 1 sur l’image), et après tâtonnements et lecture de la table j’ai choisi un peu arbitrairement de régler les valeurs sur 0 – 10 et 10 – 30 (le max) km (en 2 sur l’image, double clic sur les valeurs pour les saisir). A vous de voir quelles sont les valeurs qui vous conviennent (jouez aussi avec les « modes »). Vous pouvez ajouter des classes, et donc des couleurs de plus, mais perso, après essais, j’ai trouvé que cela compliquait inutilement la carte, à vous de voir.

limitations du nombre de classe et des valeurs
limitations du nombre de classe et des valeurs

4 – Ok, et hop des ronds bleus foncés pour les séismes plus profonds que 10 km.

taille et couleur ensemble
taille et couleur ensemble

Pendant que j’y suis

Je vais revoir un peu mon fond de carte. Je vire Bing road, et je mets un style remplissage gris et bordure blanche à mes départements.

départements en gris
départements en gris

Je pourrais arrêter là, mettre un titre, la légende…etc. Mais j’ai envie de mettre d’autres infos pour que cela soit moins tristouille. Je rajouterai bien les principales failles du territoire.

Et hop, partie 3, alors.

Si vous avez des questions ou que j’ai été un peu vite sur certains éléments, laissez-moi un commentaire.

Navigation<< Petit exercice de cartographie (1)Petit exercice de cartographie (3) >>