Gestion projets et futurs articles

Vous remarquerez vite que l’informatique et la gestion des logiciels ne sont pas mes seules marottes, non seulement parce-que pour moi l’informatique n’est pas une fin en soit, mais surtout parce-que ce n’est qu’un outil pour faire plein d’autres choses (et les outils, on s’en fout).

Je vais donc poursuivre mes écrits sur un de mes sujets préférés : la gestion de projets, le changement, le management, sujet vaste, s’il en ai.

Je vais commencer par vous raconter ma vie (non restez, c’est court).

Gestion de projets

sciforma 7.0
sciforma 7.0

J’ai été formé au début de ma carrière, il y a 15 ans à peine, sur un logiciel appelé à l’époque PSN8 (devenu depuis sciforma, je crois). J’ai utilisé le logiciel, c’est à dire à environ 30% de ces capacités en me contentant souvent du GANTT mais j’avais eu une solide formation. Je me suis « attaché » à la chemin critique. Cette méthode avait apporté à l’époque pleins de réponses sur des problèmes quotidiens de gestion de chantiers et de marchés.

Elle m’a surtout incité à toujours donner des délais véridiques, et à découper les projets en tâches élémentaires facilement jalonnables.

Les années ont passé, et je n’ai plus eu l’occasion de diriger de gros chantiers. J’ai perdu la main mais je n’ai pas perdu les bonnes habitudes, je donne des délais les plus juste possibles, je m’y tiens, je décompose les phases. A la grande surprise de mes directions, j’analyse, je planifie, j’évalue et je tiens mes promesses. En fait, c’est moi qui devrais être surpris, car cela me semble naturel alors qu’apparemment, ce n’est pas le cas.

Là dessus, j’ai fait des erreurs, comme tout le monde, j’ai essayé de savoir où et pourquoi, là encore cela me semble naturel. Je me suis rendu compte que j’étais adepte du PDCA sans mettre franchement un nom dessus (mais je ne suis pas le seul).

En 2013, il y a eu de gros bouleversements dans ma gestion quotidienne : la fin d’une mission commencée 6 ans plus tôt, des fusions de services…bref du changement, mon équipe me remettait en cause après 6 ans de parfaite entente…J’ai donc fait ce que je sais faire : analyser. J’avais oublié 2 choses : que devient une équipe après la fin d’une mission ? Et accompagner le changement et ses acteurs ? Il m’a fallut rapidement comprendre pourquoi j’étais mauvais. Depuis, je ne suis pas meilleur, mais la situation s’est grandement améliorer pour moi et mon équipe.

Sauf que depuis, je vois partout les mêmes schémas, les mêmes erreurs que j’ai pu commettre et je ne peux être indifférent, autant alors partager : à quoi sert la connaissance si ce n’est à être partagée ?

Pourquoi je vous dis tout ça ?

Pour que vous compreniez les étapes des futurs articles, je vais suivre le même cheminement en vous faisant partager mon expérience, mes lectures, et mes outils.

Un peu de gestion de projets, un peu de gestion du changement, un peu de management et un soupçon de formation et d’informatique.  Je ne suis pas diplômé MBA ou certifié PMI/PRINCE, j’ai appris beaucoup sur le tas, comme on dit, et beaucoup sur le web. Je vais donc appliqué des recettes qui me tiennent à cœur dans un esprit de type classe inversée, e-learning, et apprentissage mixte (blended learning) : les articles, livres cités et les liens donneront la théorie et moi mon ressenti. Contactez-moi pour le suivi et la pratique.

à bientôt